Se bouger et changer ça façon de manger

2 minute de lecture

La prise de conscience

Un beau matin d’hiver je me réveil et y a un petit quelques chose qui me chiffonne, je ne sais pas trop quoi mais c’est la, depuis un moment. Et d’un coup je mets le doigt dessus quand j’avale mon petit déjeuner à base de tartine nappée d’une épaisse couche de pâte à tartinée chocolatée (dixit @Marcuszeboulet) mais c’est bien sur “Je mange quand même pas mal de merde et je me bouge pas le cul”.

Bon la je suis hyper contant je fini la tartine et je pars bosser. Mais au moins ça me fait cogiter, du coup midi arrive et j’hésite à me taper le premier truc plein de gras qui passe. Le soir arrive et la je me plonge un peu plus sérieusement sur le soucis. Je lis plein de truc, des moins sérieux au plus sérieux et je décide de faire dans le simple à savoir le contage calorique. C’est parti donc du jour au lendemain je compte (1 2 3 Mikey Donald et moi…).

Diététique facile

Je pars sur une base de 1500 calories par jours en me disant que ca sera suffisant pour tenir la journée en plus des réserves que contient mon corps. Je ne le cacherais pas c’est pas forcement évident, la faim n’est pas forcement au rendez vous, mais l’envie de manger des saloperies elle est bien la. Mais je tiens bon. Je commence à perdre tranquillement l’excédent. Et puis c’est le drame je trouve que ça ne va pas assez vite, pourtant d’un naturel patient, j’ai envie que ça aille plus vite et vient donc l’envie…

Manger et maintenant bouger

L’envie de se bouger, car c’est bien beau de manger plus sérieusement mais faudrait peut être se bouger le cul un peu plus. Je me la joue homme moderne et je me cherche une application sur smartphone avec des sessions d’éxos à faire. Je trouve celle qui me convient et je me fait ma première session.

Je ne vous cacherais rien après pas loin de 20 ans sans sport je sens bien que c’est loin d’être facile. Va falloir que je m’accroche sérieusement. J’en profite aussi pour commencer à marcher un peu plus. Au lieux de tranquillement poser mon popotin dans le métro je prend le bus, et petit a petit j’en réduis le trajet, je le prend un arrêt plus loin et j’en descend un arrêt plus tôt. Au final après une petite semaine ça y est j’arrive à ne plus prendre le bus et je fais mes 30 minutes de marche pour aller au boulot, la même chose pour en revenir.

Je pousse le vice à faire la même chose le midi, je ne vais plus au self avec les collègues je vais marcher environs 40 minutes. Je me prend même au jeu d’essayer d’aller plus vite que la veille pour faire le trajet. Et ça marche (ho ho humour).

La suite arrive bientôt

Mis à jour :